Action et défi

Une action solidaire pour participer au Défi Sherbypartage  

Vous pouvez vous aussi relevez le Défi Sherbypartage en réalisant une nouvelle action visant à lutter contre la pauvreté au sein de notre communauté sherbrookoise. Seul ou en groupe, avec ou sans implication financière, il est possible pour chacun d’entre nous de s’impliquer positivement dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale :

  1. Choisis ton action. Tu peux faire ton action seul ou en équipe, en ton nom et même inviter ton équipe de travail à la réaliser avec toi.
  2. Partage-la via la page Facebook ou les réseaux sociaux (#Sherbypartage) en utilisant une vidéo ou une photo.
  3. Lance le défi à quelqu’un de participer.

Visitez la page Facebook afin de voir les défis réalisés.

 

Partager vos réalisations et vos engagements via la Charte

Vous pouvez également partager vos actions en les inscrivant dans la Charte sherbrookoise de lutte contre la pauvreté. Chaque signataire est invité à partager son ou ses action(s) en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, qu’il s’agisse d’une nouvelle action ou pas.

En recherche d’idées ? Voici quelques exemples :

Plus d’une centaine d’idées ont déjà été proposées par des signataires de la Charte. En voici quelques unes en vrac!

« Sensibiliser notre milieu personnel à la pauvreté et encourager à signer la Charte. »

« Partager la charte sur les réseaux sociaux. »

« Mobiliser le milieu du centre-ville pour améliorer les conditions de vie des gens les plus démunis. »

« Continuer d’offrir les produits de notre groupe de tricot (chapeaux, foulards ) aux organismes de notre communauté qui viennent en aide à la population dans le besoin. «

« Soutenir le projet de Frigo-partage (…) »

« Offrir de la nourriture aux gens dans le besoin tout au long de l’année. »

« Donner dans les boîtes de dons de denrées non périssables dans les épiceries. Participer à la grande guignolée des médias. »

« Démarrer un projet d’art communautaire militant (démarche créative pour dénoncer des situations d’exclusion sociale) »

« Informer et sensibiliser les gens en parlant de la pauvreté, de ses causes et de ses conséquences »

« Être la voix des sans voix,  c’est-à-dire de faire pressions sur les instances politiques pouvant faire un réel changement par des politiques sociales visant l’enrayement de la pauvreté. »

« Conserver des barres tendres et protéinés dans mon sac à dos et ma voiture. Les offrir aux personnes qui ont faim. »

« Créer et maintenir un fond de secours dans l’organisme afin d’aider les personnes atteintes de cancer ou leurs enfants, à s’offrir des activités financièrement inaccessibles. »

« Présenter la Charte à tous les employés et membres du CA et leur demander de la signer et de partager sur leurs réseaux sociaux respectifs »

« Demander aux employés des suggestions de nouvelles actions à réaliser au cours de l’année (au moins une) »

« Donner au suivant comme les gens m’ont donné à moi ! M’impliquer auprès d’un organisme communautaire. »

« Agir dans la mesure de mes moyens comme agent de changement. Militer pour améliorer le positionnement social des femmes démunies ainsi que leurs revenus. »

« Être plus attentifs à ceux dans le besoin et à leur venir en aide. Favoriser la consommation responsable et le partage des biens. »

« Dénoncer les actions du gouvernement libéral et les politiques d’austérité. »

« Informer mes étudiant(e)s de la présente charte. Poursuivre l’éducation citoyenne en matière de pauvreté et d’exclusion sociale. »

« Devenir membre de l’Accorderie. M’inscrire dans les milieux de participation citoyenne dans mon environnement. »

« Contribuer au développement des communautés tant dans le cadre de mon travail que dans ma vie personnelle. »

« Faire de l’éducation à la citoyenneté. Faire de l’éducation populaire »

« Ciné-quartier : projection gratuite d’un film + échanges. »

« Offrir des services gratuit à  la clientèle dans le besoin. »

« Participer à des actions collectives citoyennes pour la justice sociale (manifestations, projets sociaux etc.) »

« J’achète local le plus possible. »

« Nous offrons à  toutes et tous un accueil des plus chaleureux, exempt de jugement. Nous offrons la possibilité à nos clients d’offrir un café au suivant.(…) »

« Dans une foule de petits gestes au quotidien pour aider les gens (…) D’avoir ne serait-ce qu’un sourire et un bonjour aux gens étant considérés comme en marge de la société… »